1.877.573.2678

Lundi - vendredi : 8h à 17h

Tel : 1.877.573.2678 Courriel : info@voyagescoste.ca

Haut
 
Voyages Coste / Aventure Blanc-Sablon, Bonne-Espérance & Labrador

Aventure Blanc-Sablon, Bonne-Espérance & Labrador

2059$

par personne

Les confins maritimes de l’Est du Québec vous attirent? Le Détroit de Belle Isle, Blanc-Sablon et le proche Labrador terre-neuvien représente une curiosité pour vous?…

Nouveau programme offert par Voyages Coste !

  • Départs : tous les jours sauf les samedis
  • Minimum : 4 personnes
  • Période : début juin à la mi-septembre

Cliquez ici sur l’onglet Plan du forfait ci-dessus pour connaître l’itinéraire complet !

Les confins maritimes de l’Est du Québec vous attirent? Le Détroit de Belle Isle, Blanc-Sablon et le proche Labrador terre-neuvien représente une curiosité pour vous? Effectivement, il s’agit de lieux d’une beauté naturelle attrayante, chargés d’histoire; là où les contacts entre européens et autochtones du pays ont débuté; porte d’entrée du continent américain en Kanata.

Voyages CoSte vous amène là, à l’extrémité Est de la province de Québec, jouxtant celle de Terre-Neuve (son Labrador en matière de frontière terrestre et l’Île elle-même que l’on a longtemps surnommée le « Grand Rocher » de l’autre côté du Détroit). On vous amène là où des expériences et activités que nous considérons incontournables figurent à l’intérieur d’un seul et même forfait.

Notre offre : vous permettre de survoler, de découvrir et de naviguer le long de centaines d’îles et, peut-être, selon la saison, d’apercevoir, voire d’aller à la rencontre d’icebergs, de baleines et d’observer nombre d’oiseaux migrateurs. Laissez-vous pénétrer par la vie qui bat en ce pays, telle que racontée par les gens de la région qui, en français qui, en anglais (car nous sommes en région de covoisinage sans compter la présence des Innus qui sont aussi chez eux, en ce pays), vous informeront sur nombre aspects de l’expérience humaine en cette région.

Du haut des airs, pour vous y rendre, vous aurez la chance, au départ du village de Natashquan, de survoler la Basse-Côte-Nord et d’être surpris par le réseau hydrographique de cette longue région littorale, apercevant de petites localités parsemées, certaines encore isolées, ici et là sur cette bande côtière qui sait impressionner tout visiteur se prêtant à de telles découvertes chevauchant le 51ième parallèle d’un Québec maritime insoupçonné pour la majorité des gens qui s’y rendent pour la première fois.

Voici un forfait d’une durée de 5 jours avec les « Coasters » (ou « costiers », mot emprunté au vieux-français parlé et écrit à l’époque où le malouin, Jacques-Cartier, vient en 1534 et 1535 explorer  « ladicte coste du nort », s’apercevant que des pêcheurs et chasseurs de baleines y avaient déjà leur établissement saisonnier tout près; ceci dans un lieu appelé Brest, un port naturel que vous découvrirez à votre tour en roulant du côté de la municipalité de Bonne-Espérance pour une excursion et un constat  des ressources halieutiques du Golfe du Saint-Laurent. Vous aurez aussi l’occasion de vous aventurer, lors d’une autre journée, au volant de votre véhicule de location, du côté du Labrador jusqu’au lieu historique national de Red Bay.

Au rendez-vous : accueil et diversité. Dépaysement assuré!

 

Un programme signé Voyages CoSte, une agence réceptive d’expérience dûment accréditée et vouée à la Côte-Nord du Québec. Le vieux français « coste » se traduit dans ce cas-ci par « coopérative de solidarité en tourisme équitable ». Votre voyage devient ainsi un geste solidaire pour le milieu en tant que client d’une Coopérative créatrice d’emplois et soutenant le développement régional en tourisme nordique.

Vous profitez du rabais Explore-Québec pour 4 des 5 journées du présent forfait conçu pour tirer le maximum d’expériences à partir de votre localisation du côté du Québec.

CONSEILS PRATIQUES
ARTICLES ESSENTIELS À APPORTER :

Bottes de marche, habit de pluie, lainage, coupe-vent, jumelles, pantalon court et long, caméra, piles, lampe de poche, médicaments personnels, lunette de soleil, couteau de poche, sac à dos d’un jour.

Ce que comprend votre forfait :

Le transport aérien de Natashquan à Blanc-sablon

La transport aérien de Blanc-Sablon à Natashquan

4 nuitées en hôtel avec déjeuner inclus

Une dégustation de pétoncles

Les visites prévues au programme

Le transport terrestre (véhicule de location sans le kilométrage et assurances) à Blanc-Sablon

Ce que ne comprend pas votre forfait :

Taxes de vente

Les pourboires

Les assurances voyage

La manutention d’une valise

La contribution de 20$ en soutien à la Coopérative de Solidarité au tourisme durable en Tourisme Équitable pour le développement du tourisme durable

4 nuits/ Minimum : 4 personnes
  • Départ
    Tous les jours sauf les samedis, début juin à la mi-septembre
  • Inclus
    Hébergement
  • Non inclus
    Taxes et frais
    Repas
    Les pourboires
    Les assurances voyage
    Les dépenses personnelles
1

Jour 1 :

Vous vous envolez de Natashquan à bord d’un appareil de la compagnie aérienne Air Liaison après avoir laissé une heure avant votre départ votre véhicule au stationnement jouxtant l’aérogare. Note relative à l’hébergement et activités possibles la veille de votre départ: Selon disponibilité [1] à Natahquan, on peut inclure le souper et la nuitée de la veille du jour de votre départ en avion. Sinon. Vous aurez à quitter tôt votre hébergement, préalablement réservé à Rivière-au-Tonnerre (base de notre agence coopérative), ou à Longue-Pointe-de-Mingan ou à Havre-Saint-Pierre (toujours selon disponibilité) pour être à l’aéroport de Natashquan, une heure avant le départ du vol. Calculez 3 heures de route de Rivière-au-Tonnerre. Autrement, on doit prévoir normalement de 115 minutes (de Havre-Saint-Pierre) à 140 min. de route (de Longue-Pointe-de-Mingan). Si vous effectuez le trajet vers Natashquan la veille ou l’avant-veille de votre départ, assurez-vous de vous être muni du CD routier ou de la clé routière USB « Sur la route de Natashquan » (en location à partir de Havre-Saint-Pierre) afin d’agrémenter votre parcours pour ce dernier segment du parcours entre Havre-Saint-Pierre et Natashquan. Il s’agit d’une production audio fort appréciée et prévue à l’intention des visiteurs roulant sur la 138 entre ces deux municipalités. On notera aussi qu’il n’y a pas de service de téléphonie cellulaire sur la route 138, sauf entre Mingan (Ekuanitshit) jusqu’à quelques kilomètres à l’Est de Havre-Saint-Pierre. Le service est toutefois disponible à Natashquan et à Blanc-Sablon. L’heure de départ de Natashquan sur les ailes d’Air Liaison sera connu dans les jours précédents la concrétisation de ce forfait exceptionnel dont vous vous êtes prévalus. On se présente une heure à l’avance à l’aérogare. Votre voiture sera laissée à l’aérogare et vous attendra dans le stationnement adjacent (le temps que vous serez dans le secteur maritime de Blanc-Sablon et du Labrador). Vous quittez donc aujourd’hui la Moyenne Côte-Nord, plus précisément, la région de la Minganie, pour aller littéralement « par en-bas » du Golfe-Saint-Laurent aux confins de la Basse-Côte-Nord, le long du Détroit de Belle Isle. Votre transport aérien vous permet survoler le coquet petit village de Kegaska (extrémité de la route 138 depuis 2013), de faire une brève escale à la Romaine (communauté Innue de Unamen Shipu, la plus populeuse à l’est de Sept-Îles) et deux autres, une à Chevery (chef-lieu de la municipalité de la Côte-Nord-du-Golfe-Saint-Laurent comprenant 5 villages distancés) et l’autre à Saint-Augustin (aéroport du côté de la communauté autochtone de Pakua Shipi). Vous apercevrez un territoire exceptionnel qu’on dirait brodé de fil de granit sur fond d’eau douce et d’eau salée composant une véritable dentelle. Et puis, enfin, c’est l’atterrissage à Blanc-Sablon (localité de Lourdes-de-Blanc-Sablon) : votre destination d’où vous rayonnerez sur le dernier segment non relié de la route 138 et sur la route 510 (Labrador Coastal Drive) du côté du Labrador terre-neuvien avant de regagner la Moyenne Côte-Nord. Votre arrivée à Blanc-Sablon est normalement prévue en début d’après-midi. Vous êtes accueilli par votre guide francophone et vous prenez possession de votre véhicule de location pour un transfert vers votre hôtel. Vous disposez de quelques heures en après-midi en compagnie de votre hôte pour une découverte de son village et des communautés avoisinantes (premier safari-photo), question de bien vous repérer pour les journées à venir. Votre repas du soir est libre (restaurant sur place à Lourdes-de-Blanc-Sablon). Hébergement en Hotel 2* déjeuner inclus [1] La disponibilité de l’hébergement à Natashquan ne peut être garantie en raison d’une sur-affluence de la clientèle touristique en rapport au parc d’hébergement disponible en saison estivale 2021. Nous vérifierons cependant pour vous selon votre désir d’un certain nombre d’heures « avant ou après votre séjour en BCN » dans ce village du patrimoine culturel acadien de la Côte. De même pour l’excursion au départ de Havre-Saint-Pierre et/ou de Longue-Pointe-de-Mingan dans la réserve du parc national de l’Archipel de Mingan.
2

Jour 2 (du côté de Bonne-Espérance) :

Votre petit-déjeuner à votre hôtel est inclus. Disposant, depuis la veille, de votre véhicule de location, une bonne journée vous attend en ce second jour. Au programme, votre départ de tôt matin après le petit-déjeuner pour vous rendre au site de la ferme d’aquaculture « Aqua-Labadie »; site d’intérêt qui se trouve à Salmon Bay (direction Ouest). Ce segment de la 138 est impressionnant. Vous aurez l’occasion, à partir de divers points, tout au long de cette journée passée en grande partie dans Bonne Espérance de profiter d’une vue spectaculaire sur le Golfe-du-Saint-Laurent, ses îles et îlets. Vous êtes attendus à 08h30 chez Aqua-Labadie, après environ 40 km de route. Vous y passerez l’avant-midi avec vos hôtes là-bas. Ceux-ci ont développé cette ferme d’élevage (culture du pétoncle) depuis nombre d’années. Vous serez ainsi en mesure d’en apprendre les tenants et aboutissants et de visualiser ce qu’est le processus d’élevage. Le site est, de plus, propice à la randonnée pédestre. On vous invitera donc à accompagner votre guide sur un ponton et d’une marche pour un parcours sur les rochers, profitant sans doute d’anecdotes et de faits divers qui vous seront racontés par l’un ou l’autre membre du couple formé par Clara-Ann et Philippe Labadie); anecdotes quant à la vie en cette région particulière du Québec maritime. Le tout se terminera par une dégustation substantielle qui devrait ravir le palais des amateurs de fruits de mer sur le coup de midi. L’après-midi s’annonce en poursuivant votre route un peu plus loin vers l’Ouest. Sur les hauteurs, un belvédère (avec panneaux d’interprétation) vous réserve une belle vue avant de descendre vers le prochain village et d’y faire un arrêt au musée Whiteley (« museum »), une trentaine de kilomètres plus loin que Salmon Bay. Vous êtes attendus au musée à 13h00. Il s’agit d’un établissement d’interprétation qui fut courageusement développé, à travers les années, par les gens de la région. On y présente, entre autres, une invention développée par un illustre monsieur de la Nouvelle-Angleterre (Massachusset): la trappe à morue. Vous y prendrez un dessert et un bon café, thé ou autre. Nous sommes ici à Rivière-Saint-Paul, village qui avec celui de Vieux-Fort (un nom qui en dit long sur l’histoire de la région) composent la municipalité de Bonne-Espérance. Garland Nadeau, un typique personnage de fort bon accueil et de hautes connaissances sur sa région, vous donnera l’occasion de vous familiariser avec son parler anglais local. Votre nouveau guide pour l’après-midi, Garland Nadeau, se fait maintenant capitaine pour vous amener maintenant à bord d’une embarcation sécuritaire munie d’un moteur hors-bord dans laquelle vous prendrez place pour aller découvrir l’archipel de Rivière-Saint-Paul, qu’on dit être le plus ancien village de la Basse-Côte-Nord, datant de l’époque du Régime français. Pendant votre balade sur l’eau, il sera question de conflits entre Innus et Inuits en ce lieu-même et aussi du port de Brest en Amérique, pendant que vous contemplerez le paysage et les nombreuses îles protégeant la Baie. Le site de l’établissement de la famille Whiteley vous sera indiqué et expliqué à cette occasion, de même qu’une visite du site d’occupation basque lequel fut récemment découvert (site uniquement accessible par bateau). Autrefois appelée « Rivière aux Esquimaux », la rivière Saint-Paul est reconnue pour la pêche au saumon. Rochers battus par les vents, oiseaux marins, phoques et/ou petits rorquals pourraient vous être signalés au passage lors de votre promenade en bateau qui, selon les marées, pourrait aussi vous conduire en amont sur la rivière. Et si le temps le permet, vous pourriez éventuellement lancer une ligne le temps de prendre quelques truites pour faire cuire sur le gril en guise de collation car il vous faudra défaire votre chemin, en fin d’après-midi pour regagner votre hôtel dans le secteur de Blanc-Sablon, à temps pour un souper libre en début de soirée. Si le temps le permet, il vous est recommandé de pousser un peu plus à l’Ouest avant de retourner vers Blanc-Sablon. En effet si vous êtes férus d’histoire, une brève visite au village de Vieux-Fort à l’extrémité Ouest du tronçon local de la 138 peut en valoir la chandelle car Vieux-Fort aurait été l’ancien poste de traite appelé « Brest » (tout comme la ville bretonne). L’existence au Canada d’un port de pêche nommé Brest est attestée et maintes fois citées dans des documents de la fin du XVième et du début du XVIième siècles. On peut aisément imaginer que ce sont des pêcheurs bretons qui nommèrent ainsi ce hameau d’antan de pêche à la baleine; lieu où Jacques Cartier, s’étant approvisionné en eau douce, en vivres et en bois, planta la première croix pour ensuite poursuivre son voyage longeant les côtes terre-neuviennes, s’en allant explorer celles de la Gaspésie pour ensuite contourner l’Est de l’Ile d’Anticosti (qu’il nomma Île de l’Assomption), jusqu’au détroit qui, du côté nord, porte aujourd’hui son nom. Tout ceci avant de s’en retourner en France en empruntant le même Détroit de Belle Isle par lequel il était arrivé et retraverser l’Atlantique-Nord. Quant à vous, chers clients, nous vous recommandons au terme de cette région de vous arrêter, sur votre retour de Rivière-Saint-Paul ou de Vieux-Fort, au centre d’interprétation de la tranquille communauté de Middle Bay, plus près de Lourdes-de-Blanc-Sablon. Vous y aurez l’occasion (admission comprise dans votre forfait) d’être accueillis et d’en savoir plus sur l’établissement basque de chasse à la baleine qui tint ici ses activités de production d’huile pour éclairer les rues et les maisons européennes aux XV et XVI ième siècles. Une boutique d’artisanat est aussi accessible à même ce lieu d’interprétation développé par la communauté. Souper libre à l’endroit de votre choix avant de regagner votre chambre d’hôtel. Hébergement en Hotel 2* déjeuner inclus
3

Jour 3 (îles et site archéologique) :

Il va de soi que la coopérative de solidarité Voyages CoSte souhaite à ceux et celles qui se prévalent de ce forfait de profiter de belles journées ensoleillées tout au long de leur séjour en ces confins de la Basse-Côte-Nord et ses villages chargés d’histoire. On sait que la météo peut varier, particulièrement en ces lieux où brume, grands vents et temps pluvieux sont légion à parts égales avec de calmes et magnifiques journées de soleil. Les « coasters » (résidents de la Basse-Côte-Nord) en sont aussi conscients. On s’adapte donc aux conditions de la météo terrestre et maritime, pour votre mieux-être afin que vous profitiez au maximum de votre séjour. C’est pourquoi, il fut planifié que les jours 3 et 4 (voir plus loin) soient interchangeables dans leurs séquences (décision devant être prise [2] en accord avec les prestataires de la coopérative CoSte selon les dernières prévisions au moment où vous amorcerez votre voyage de découverte en ce coin de pays que l’on considérait jadis comme le Labrador à l’époque du Bas-Canada puis Labrador québécois lorsque la confédération fut signée). Nous avons prévu, en toute considération du facteur température, que votre seconde journée complète débute par une matinée de repos  beau temps aidant  pour aller vous promener autour de votre lieu d’hébergement, marcher sur le Sentier de l’Astragale (sommet du Mont Parent) et contempler le paysage du haut de l’élévation où fut érigée la statue de la Vierge de Lourdes-de-Blanc-Sablon. Considérons donc ceci, pour l’instant, comme le programme officiel pour cette demi-journée de temps libre alors que l’autre partie de la journée (après-midi du jour 3 ou 4) se passerait au large, avec les services d’un prestataire de tours choisi pour sa connaissance des lieux et son équipement tout à fait adapté au type d’excursion offerte. Tel que mentionné plus haut, si la journée était pluvieuse et qu’on prévoyait du temps ensoleillé pour le lendemain, le programme du jour 4 serait alors applicable pour vous, suivant arrangements, du fait que des activités se passent à l’intérieur. Autrement, l’excursion du jour 3 (incluse et faisant donc partie de votre forfait) vous permettra d’interpréter l’histoire de Blanc-Sablon (que Jacques Cartier osa décrire comme la Terre que Dieu donna à Caïn < s’il savait l’intérêt qu’on porte aujourd’hui à la région, il n’écrirait plus la même chose…>; une excursion, donc, qui vous amène au large sur les îles environnantes avec votre prestataire de tours accrédité. Saviez-vous, d’ailleurs que le premier vol Est - Ouest de l’Atlantique nord a abouti ici, après que l’avion allemand, le Bremen, ayant à son bord 3 membres d’équipage ait dû atterrir d’urgence, en manque de carburant, sur l’Île Greenly au large de Lourdes-de-Blanc-Sablon? Ayant dévié de son trajet de plusieurs centaines de kilomètres (la ville de New York étant passablement éloignée…), ce fut quand même un exploit qui fut largement souligné par la presse de l’époque qui trouva tous les moyens pour envoyer des journalistes sur place. Ça se passait en 1928. À bord du bateau d’excursion, votre opérateur local de tours vous amènera donc sur cette île de l’atterrissage forcé du Bremen et, face à la baie de Blanc-Sablon, sur l’Île-au-Bois. Cette dernière île est classée site patrimonial. Elle est caractérisée par des plateaux concentriques, des côtes abruptes, des anses et des plages. On y trouve un site archéologique lié à des activités économiques intenses et saisonnières par les Basques, les Bretons et les Normands au cours des XVIIième et XVIIIième siècles et au XIXième siècle par les pêcheurs jersiais. S’y succédèrent alors plusieurs compagnies intéressées par la pêche à la morue. Votre opérateur du tour vous offre aussi de longer le sanctuaire d’oiseaux marins qui se trouve sur les falaises de l’Ile-aux-Perroquets. À votre retour, votre souper (non inclus au forfait) et votre soirée sont libres. Hébergement en Hotel 2* déjeuner inclus [2] Ce qui se fera, au moment opportun par l’équipe de la CoSte après avoir consulté les derniers bulletins de météo pour la région et s’être entendu avec le pourvoyeur de tour pour cette journée ou celle du lendemain (tour qui aura lieu, de toutes façons, selon les meilleures conditions possibles en termes de vent et d’un ensoleillement souhaitable).
4

Jour 4 (incursion dans le Labrador terre-neuvien) :

Note : après le petit-déjeuner compris dans votre forfait à votre établissement hôtelier, cette journée est à vos frais et ne fait pas partie des rabais Explore-Québec sauf pour la location du véhicule inclus dans votre forfait et l’hébergement à Lourdes-de-Blanc-Sablon. Vous êtes donc invités à pénétrer en ce jour 4 (ou 3 selon l’importante note figurant au jour 3) sur le territoire de la province voisine où vous pourrez prendre votre dîner et éventuellement votre souper au Labrador, dans l’un ou l’autre des établissements se trouvant sur votre route (la 510). Il vous est suggéré de vous rendre au site national de Red Bay (Parcs-Canada) où la chasse à la Baleine par les basques a fait l’objet d’une reconstitution et d’une conservation de nombreux artéfacts. Éventuellement, si vous quittiez très tôt le matin, vous pourriez rouler plus loin pour une excursion de quelques heures sur l’Ile de Battle Harbour au large du petit port de Mary’s Harbour; île que l’on pourrait qualifier d’île muséale du fait que l’interprétation de la pêche à la morue y est grandement développée avec nombre de bâtiments d’usages variables (comme la prison) judicieusement sauvegardés et savamment mis en valeur avec guides sur place, tout comme à Red Bay. Les réservations sont hautement recommandées. Votre retour se fera en début de soirée, au plus tard car, déjà, votre vol de retour pour Natashquan est au programme du lendemain. Il est donc temps de préparer vos bagages de retour et de prendre une bonne nuit de sommeil bien méritée à votre établissement hôtelier. Vous aurez ainsi eu l’occasion au cours des derniers jours de longer le Détroit de Belle Isle et de profiter des attraits, produits et services, sur une très longue partie du Labrador et de la Basse-Côte-Nord du Québec. Hébergement en Hotel 2* déjeuner inclus
5

Jour 5 (retour à Natashquan par voie aérienne) [3] :

[3] Possibilité de rallongement du séjour ou d’un aller par voie maritime et d’un retour par avion : La clientèle intéressée par ce forfait présenté dans les pages qui précèdent peut considérer passer plus de temps sur le territoire québécois en se prévalant d’un forfait de 6 à 7 jours au lieu de 4 nuits / 5 jours. (CONTACTEZ-NOUS) C’est aujourd’hui que vous remettez votre véhicule de location (ce qui peut normalement être fait à l’aéroport). Votre vol de retour est réservé en cette cinquième journée de l’intéressant forfait de base dont vous vous êtes prévalu pour connaître ce coin de pays maritime assurément unique au Québec. Après votre petit-déjeuner (inclus avec votre établissement d’hébergement), selon l’heure de votre départ, vous profitez ou non d’une période libre avant de remettre votre véhicule et de monter à bord du vol d’Air Liaison à destination de Natashquan. Encore une fois, selon les conditions nuageuses, la vue de la Basse-Côte-Nord du haut des airs peut représenter un élément non négligeable de votre voyage au Nord-Est du Québec maritime. Votre voiture vous attend au stationnement de l’aérogare à Natashquan. Les gens de la coopérative de solidarité, Voyages CoSte, seront heureux de noter vos commentaires lorsque vous passerez par le bureau de Rivière-au-Tonnerre sur votre voyage de retour qu’il vous serait possible d’effectuer par la 138 en traversant de Godbout vers Matane pour revenir par le Bas-Saint-Laurent dans la mesure où vous auriez déjà parcouru la totalité de la route 138 depuis la ville de Québec ou depuis Tadoussac lors de votre venue. Voyages Coste. Site web : www.voyagescoste.ca Téléphone (pour toute question): 1 (877) 573-2678